Cela fait un moment que je voulais faire un article sur la question du tarif. En formation de comptabilité, on me l’avait même conseillé, parce que beaucoup ignore ce qu’il se cache derrière un simple prix.
Je suis tellement heureuse d’avoir choisi la voie de l’entreprenariat. Parce que je me suis rendu compte de la valeur de chaque euros qui me revenait. Et, lorsque je rencontre un artisan, je ne peux plus me permettre de lui dire que son produit est trop cher, car je sais la réalité qui se cache derrière.
Je vais vous donner un exemple. Jusqu’à présent, je proposais une formule de coaching de 4 séances d’une heure trente à deux heures à 480€. Je suis consciente que cela représentait déjà un coût et un investissement. Mais cela me permet d’aborder la différence entre un tarif de confort, et de transformation. Je l’ai expérimenté moi-même, plus je m’investis (temps, pensées, énergie, argent), plus il y a de chance que ma transformation soit grande. Mais je dévie de ma première intention.
J’ai fait le choix de rentrer dans une coopérative pour investir dans une entreprise locale et solidaire. Dans cette coopérative, je paie 20% de TVA. Hors Taxe, mon prix était donc de 400€.
J’ai environ 50% de charges sociales, patronales et salariales. Pour avoir rencontré de jeunes salariés-indépendants rêveurs, beaucoup ont voulu faire demi-tour en comprenant l’impact de ce chiffre. Mon prix était donc de 200€.
Je vous le rappelle, je fais 4 séances d’une heure et demi à 2 heures. La séance revient donc à 50€.
En comptant qu’il y a environ une demi-heure de préparation de séances + la préparation du questionnaire personnalisé en fin de séance + la rédaction du compte rendu qui prend environ une demi-heure… Je me tiens également disponible pour la personne que j’accompagne durant la semaine si elle a besoin d’aide pour intégrer les outils transmis. Je passe donc au minimum 2h30 par semaine avec la personne (et je vise vraiment le plus bas !). J’étais donc payée officiellement moins de 20€ de l’heure.
Mais, ne l’oubliez pas, ma casquette de secrétaire n’est pas rémunérée. Je ne suis donc pas payée sur le temps où je réponds à vos mails ou au téléphone, que je vous donne des conseils, que je diffuse des vidéos ou des films, que j’écris des textes inspirants ou publie des photos, etc. … et je paie pour me former, être experte dans mon domaine et vous offrir un service de qualité (aujourd’hui, je dépasse les 20 000€ de formation). Je suis loin des 35h par semaine (au moment où je corrige ce texte, il est 22h47), et je ne me nourris pas encore de pissenlits…
Au début, je regardais uniquement le prix que j’affichais. Je sentais la culpabilité monter, et j’étais prête à baisser mes tarifs ou à ne pas me faire payer. Puis, j’ai appris.
J’ai compris que je ne dois plus focaliser sur le temps que je passe à vos côtés (dont j’ai d’ailleurs trop souvent sous-estimé la valeur), mais plutôt sur la valeur que je vous apporte et le temps que je vous fais économiser.
J’ai aussi réalisé que je ne veux pas animer des groupes d’une vingtaine de personnes, ni même brasser de la quantité. J’ai envie d’offrir un service de qualité qui amène une réelle transformation chez la personne que j’accompagne. Pour cela, j’ai besoin de prendre du temps avec chacune des personnes que j’accompagne et d’être pleinement disponible pour elle. C’est une qualité, et cela a un prix.
Je vais donc redéfinir mes tarifs pour mes nouveaux clients, et enfin pleinement reconnaître la valeur que je vous offre.
Si la question du tarif est un problème pour vous, saisissez cette occasion pour définir ce qui est véritablement important pour vous, et de regarder les croyances qui vous limitent aujourd’hui.
Est-ce un service/produit que je souhaite vraiment m’offrir ? Si oui, comment puis-je grandir dans mes croyances et mes émotions pour me l’offrir ? Et si le tarif est vraiment trop haut pour vous, quel petit pas puis-je faire pour marcher dans cette direction qui m’inspire ?
Aujourd’hui, on a la chance de vivre à une époque où l’on accède à une multitude de contenu gratuit. A nous de se rappeler cette chance, de prendre notre responsabilité, et de poser notre attention là où est notre pouvoir.
A tous les entrepreneurs qui ont préféré, comme moi, faire pencher la balance du côté de leur client en se sacrifiant, je vous le dis… il est urgent de reconnaître votre valeur !